A propos de :

Bout de gomme
Bout de gomme

31 Comments

Laisser un commentaire
  • @MariePierrotom ..Nous sommes si touchés ,  si meurtris par ce qui s’est passé .Ces dessinateurs , c’était notre famille de coeur  et la liberté n’a pas de prix  , nous ne pouvions garder cela pour nous . Nous avons la chance de pouvoir nous exprimer et d’en faire profiter les autres , alors il fallait le faire . Ça fait du bien d’être tous ensemble !

  • J’aime le côté représentatif de chacun des points de vue, des réactions de chacun, des émotions de chacun … sur ce dessin … bravo les BDG ! Moi j’ai fait une toute petite bannière sans prétention avec Filou

  • Merci Séverine . Tu sais,  nous non plus , c’est sans prétention … on avait vraiment besoin de nous exprimer et de rendre hommage encore et encore ! Je suis sur un document pour mes petits élèves avec les dessins de BDG . Je n’osais pas et JEC nous a relaté ce qu’il a fait avec sa classe et la réaction que ses élèves ont eu ! Nous sommes très touchés et j’ai envie que mes élèves les voient aussi finalement … Si JEC passe par là , il peut nous dire ce qu’il a écrit à BDG CM2 de sa classe, je trouve ça génial !

  • Coucou ! J’avoue que moi aussi j’ai hésité à ce que j’allais faire sur ce sujet avec mes élèves. On nous parle tellement de devoir de réservé et patati patata, et on veut pas non plus choquer nos petits bouts… Mais finalement notre place d’enseignant est aussi d’en parler, avec ces petits. Et après ce moment, j’ai eu envie de le partager avec BDG CM2. Il m’a autorisé à le publier ici, et à la demande de miss boutdegomme, voici mon modeste mail : Mon petit BDG CM2, J’ai un message de mes élèves. Comme tu le sais, ma classe est très boutdegommisée. Affichages, en-têtes, leçons, calendriers, tasse du maître… Je n’ai pas réussi, jeudi, avec mes  élèves, à  parler de toute cette horreur. Trop tôt, trop choqué, peur d’angoisser, peur de leur réaction, pas d’unité pédagogique… Par contre ce lundi, on en a parlé. Près de 40 minutes. Ça a commencé par des élèves me disant avoir été à la marche. Puis on a pu parler de Charlie, se demander pourquoi « je suis Charlie », parler de la liberté d’expression, mais aussi des policiers, des Juifs, et de cette belle réaction ce dimanche. Les mots sont venus tout seuls finalement. Après toute cette belle discussion, je leur ai proposé tes dessins. Je leur ai dit que j’avais apporté deux de tes dessins. Je leur ai dit que le dessinateur de tous ces robots était mon ancien collègue. Et que tu avais ressenti le besoin de faire ces dessins. Et, qu’à mon tour, j’avais besoin de le partager avec eux. Je leur ai sorti la marche des robots « je suis charlie ». Ils ont applaudi. D’eux mêmes. Je te jure, quelle émotion ! Ils m’ont demandé si je pouvais leur faire une photocopie. Quand je leur ai distribué l’après midi, certains m’ont dit de dire « un grand merci à ton collègue ». Ils ont également été touchés par le robot effondré devant des journaux teintés de rouge, même si le message est plus subtil, pour leur jeune âge. Ces 2 dessins sont plastifiés et aimantés sur le tableau. Ce matin, une élève m’a demandé si je pouvais aussi lui photocopier le dessin du robot effondré. Ma classe est Charlie. Merci. Jec

  • Bonjour,

    Je suis curieuse de la provenance de tout tes dessins avec des robots. Est-ce que tu les fais à la main ou sur un logiciel?

    Merci.

    Une curieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright © 2017. Large image de blogBout de gomme